Le Centre National de la tortue à Mazunte, Oaxaca.

Le “Centro Mexicano de la Tortuga” est situé à Mazunte, un petit village bordé par l’océan pacifique situé sur une plage de rêve de l’Etat d’Oaxaca. Mazunte est à 12 km à l’ouest de Puerto Angel sur l’autoroute fédérale qui relie Puerto Angel à San Antonio.

Histoire de la fondation du centre

L’idée de faire de la promotion des tortues marines une des bases de l’écotourisme au Mexique a émergé dans les années 1970 alors que la chasse aux tortues marines atteignait son paroxysme dans la communauté de Mazunte et sur les rivages environnants.
A la même époque et afin de promouvoir cette idée, une organisation fut fondée. En 1985, cette organisation devint un petit centre appelé Daniel León de Guevara. Il était alors dirigé par le centre national de la pêche (Instituto Nacional de la Pesca).

C’est finalement en 1991, après que le commerce de la tortue marine fut totalement interdit au Mexique, que le gouvernement fédéral décida de créer le Centre National de la Tortue (Centro Mexicano de la Tortuga) à Mazunte.

Un grand centre moderne largement dédié aux tortues marines

Le centre national mexicain de la tortue est un aquarium et un centre de recherche dédiés aux tortues en général et aux tortues marines en particulier.

L’installation couvre une superficie de 4 hectares. Situé juste à côté de la plage de Mazunte, le centre s’est installé tout près de l’ancien abattoir de tortues marines.

Le centre héberge des spécimens de toutes les espèces de tortues marines que l’on peut trouver sur les rivages du Mexique. Vous y verrez aussi 6 espèces de tortues d’eau douce et deux de tortues terrestres, toutes originaires du Mexique. Le centre est doté de réservoirs et autres habitats dans lesquels vous pourrez admirer une grande variété de tortues.

Un centre moderne à l’architecture discrète

L’architecture du centre, ressemblant aux autres constructions de Mazunte, se fond dans le paysage, alliant ainsi tradition et modernité. Dans les réservoirs extérieurs, on trouve des tortues d’espèces et d’âges différents, dont des incubateurs naturels et artificiels destinés aux œufs de tortues.
L’installation propose aussi une salle polyvalente, une boutique de cadeaux et un jardin de cactus.

Un centre de recherche ambitieux

Le centre s’est donné plusieurs objectifs de recherches. Développer des techniques pour augmenter, préserver et s’occuper des différentes espèces de tortues du pays en fait partie. Mais le centre travaille aussi en amont et cherche à promouvoir l’écotourisme basé sur les tortues marines.

Visiter le centre national de la tortue à Mazunte …

Le centre a beaucoup de succès et reçoit quelques 60 000 visiteurs par an. Pour vous y rendre, voici l’adresse et le numéro de téléphone :
Centro Mexicano de la Tortuga Mazunte, Tonameca, Oaxaca Apdo, Postal, 16. Puerto Angel, Oaxaca, C.P. 70902 Telephone & fax: (958) 584-3376

… Et visiter le village de Mazunte puis se baigner sur sa merveilleuse plage

Mazunte est un charmant petit village de 700 habitants qui vit aujourd’hui de l’écotourisme et du centre national de la tortue. Peuplé seulement depuis les années 1950, les habitants se consacraient surtout à la chasse et au commerce des tortues marines et de leurs œufs.

L’interdiction de ce commerce en 1990 a permis au village d’opérer une transition radicale vers des activités respectueuses de la nature et de la biodiversité.

Installé le long d’une large et magnifique plage de 1 km de long, Mazunte alors la particularité d’avoir une architecture très respectueuse de l’environnement et les constructions sont toutes composées de matériaux naturels. D’ailleurs, le village s’est doté de lois de constructions très contraignantes à l’attention des éventuels promoteurs et spéculateurs, ce qui a permis à ce village de garder toute son authenticité et d’en faire une halte très agréable lors de la visite du centre national de la tortue.
Nicolas Grouzinoff.

Liens utiles:

Centre National de la Tortue à Mazunte, attraction touristique proche des Baies d’Huatulco

Ponte, Observation et Protection des Tortues Marines au Mexique

La Guelaguetza est un festival folklorique de renommée internationale.

Cette gigantesque célébration, remplie de culture et de traditions, se déroule chaque année entre les deux lundis postérieurs au 16 juillet, dans l’amphithéâtre à ciel ouvert de la colline “Cerro del Fortín” dans la Ville d’Oaxaca (Etat d’Oaxaca).

Le mot Guelaguetza définit en langue zapotèque l’acte de participer tout en coopérant : c’est un don gratuit qui n’implique pas l’obligation de réciprocité, raison pour laquelle.

La Guelaguetza représente l’offrande faite à la ville d’Oaxaca par les groupes ethniques des sept régions traditionnelles de l’état :  Valles Centrales, Sierra Juárez, la Cañada, Tuxtepec, la Mixteca, la Costa et l’Istmo de Tehuantepec, lesquels forment des délégations représentatives qui expriment leur patrimoine culturel au travers de danses et chants exécutés sur les ryhtmes joyeux de la musique régionale.

Lien Utile: En savoir plus sur La Guelaguetza

Le Mezcal est l’une des boissons nationale alcoolisée préférée des mexicains.

D’origine 100% Mexicaine, il doit sa renommée à ses caractéristiques : arôme, saveur unique et qualité. Les états producteurs de Mezcal sont : Durango, Guerrero, Oaxaca, San Luis Potosí et Zacatecas.

Cette savoureuse boisson peut se consommer aussi bien en apéritif, qu’en digestif.

Mais savez-vous exactement ce qu’est le Mezcal?

En langue Nahuatl, «Mexcalmetl» signifie Agave ou Maguey. La majorité des personnes pensent que c’est un cactus mais en botanique l’agave est considéré comme une espèce à part et se divise en 120 genres. Le processus de fabrication du Mezcal est un véritable rituel :

Voir la Vidéo sur la Fabrication du Mezcal

  1. L’Agave doit croître sans fertilisants. Il atteint sa maturité vers l’âge de 8 ou 10 ans.
  2. Une fois mûr, on nettoie «la piña» (nom donné à sa tige centrale qui ressemble à un gros ananas) en coupant les bras de la plante.
  3. On prépare sous terre un four naturel en forme de cône, alimenté par du petit bois et recouvert par un toit en pierres de rivière pour en conserver la chaleur.
  4. Les «piñas» sont enveloppées dans un tissu avant d’être introduites  dans le four où elles vont cuire entre trois et quatre jours.
  5. Une fois cuîtes, elles sont disposées dans un moulin en pierre circulaire actionné par un âne ou un cheval de trait ; le processus de mouture commence.
  6. La pâte et le jus ainsi obtenus sont mélangés à de l’eau (5 à 10%) avant d’être introduits dans des barriques de chêne blanc ou de chêne vert jusqu’à leur fermentation (30 jours maximum).
  7. Après ce délai, le liquide obtenu est distillé plusieurs fois jusqu’à obtention de son distillat : le Mezcal.

RECONNAITRE LES DIFFERENTS MEZCAL:

Le Mezcal peut être jeune, reposé ou vieux.

Lorsqu’il est jeune il est incolore à la différence du reposé ou du vieux qui possèdent un ton jaune clair qui varie en fonction de leur temps de repos en barriques. Il y a également ceux connus sous le nom de MEZCAL 100% AGAVE, cette mention est très importante car elle garantit la pureté totale de la boisson. Par pureté totale on entend qu’ils ont été préparés à l’aide des sucres naturels du Maguey.

Leurs noms indiquent leur lieu d’origine de fabrication : MINERO, DE PECHUGA, DE GUSANO, DE ALACRÁN ou encore le très prisé TOBALÁ (préparé à partir de Maguey sylvestre jeune, très rare et difficile à cultiver). Sachez que le Mezcal n’est pas une sorte de Tequila, il serait d’ailleurs plus pertinent de dire que la Tequila est une sorte de Mezcal. La Tequila provient de l’agave «tequilana weber azul» alors que le Mezcal provient de l’«agave potatorum zuuc», «agave amailidáceas» (Tobalá) et «agave espadín».

Conseils de dégustation du Mezcal:

A) Il n’existe pas de verre à Mezcal, les connaisseurs recommandent d’utiliser une coupe à Cognac ou bien une coupe royale.
B) Après l’avoir servi, remuer lentement votre coupe de façon circulaire tout en l’inclinant pour mieux en imbiber les parois.
C) Avant de le boire, inhaler profondément, exhaler la moitié de l’air et buvez une gorgée
D) Exhaler le reste de l’air tout en découvrant l’incomparable saveur du Mezcal… et comme disent les Mexicains : SALUD ! (A la votre).

¡Salud! (à la tienne ou à la vôtre en español).