Le Musée d’art sous-marin ou Underwater Art Museum (MUSA) fut créé par Jaime González Cano du Parc National de Cancun, Roberto Diaz, le directeur de l’association nautique de Cancun et le sculpteur britannique Jason DeCaires Taylor.

Le musée expose 400 sculptures de Jason DeCaires Taylor de façon permanente et projette de présenter le travail d’autres artistes mexicains et étrangers, dans le but d’en faire l’une des plus grandes et des plus ambitieuses attractions artificielles sous-marines du monde.

The “Silent Evolution”, Œuvre de Jason DeCaires Taylor:

L’exposition “Silent Evolution” rassemble plus de 400 sculptures de taille comparable à celle de l’homme, toutes du sculpteur britannique. Cet ensemble artistique sous-marin créa des récifs qui sont aujourd’hui habités par la vie marine.

Grâce à ses sculptures sous-marines, Taylor explore les relations entre l’art moderne, l’homme et l’environnement. En dressant un portrait régénératif de l’intervention humaine dans la nature, son travail promeut la possibilité d’un avenir soutenable pour l’environnement.

Jason DeCaires Taylor est non seulement un sculpteur mais aussi un plongeur professionnel. Grâce à la création de ce premier musée de sculptures sous-marines, le projet le plus ambitieux de sa carrière, Taylor a été reconnu et salué pour l’originalité de son œuvre.

Son atelier de sculptures est situé à Puerto Morelos, dans l’Etat de Quintana Roo, à mi–chemin entre Cancun et Playa del Carmen sur la Riviera Maya. Les visages et les corps que l’on retrouve sur ses sculptures sont ceux des habitants de ce petit village de pêcheurs et des touristes.

Où se trouve le Musée de sculptures sous-marines de Cancun?

Il se trouve sur la péninsule du Yucatan, au large des côtes de Cancun, dans la mer des Caraïbes.

A l’intérieur du Parque Nacional Costa Occidental (Parc National de la côte Ouest), qui est formé par l’Isla Mujeres, Punta Cancun et Punta Nizuc. Ce territoire marin fait partie de la barrière de corail Mésoaméricaine, un ensemble de récifs auquel se rattachent un grand nombre de zones et parcs protégés tels que la Barrière de Corail du Belize, le Parc National d’Arrecife de Cozumel, la Réserve Marine Hol Chan, la Réserve de la Biosphère de Sian Ka’an et le Parc Marin de Cayos Cochinos.

Le Parc Marin National de Cancun attire chaque année plus de 750 000 visiteurs. Les récifs artificiels se trouvent dans des eaux claires et peu profondes, permettant tout aussi bien aux plongeurs qu’aux snorkelers (plongée avec masque et tubas) de venir admirer ces chefs d’œuvres sous-marins. Il existe aussi des bateaux à fonds transparents pour ceux qui préfèrent rester au sec pour admirer les œuvres du sculpteur britannique.

Nicolas Grouzinoff.

Liens utiles pour une visite virtuelle et plus d’informations

Le guide touristique de Cancun en français

Organiser votre visite  du musée de sculptures sous-marines avec l’agence Aquaworld de Cancun

Les sites du Musée :

Cancun Nautical Association
Museo Subacuático de Arte
Le site de l’artiste Jason DeCaires Taylor

Vidéos du Musée de sculptures sous-marines de Cancun

 

De 2007 à 2010, le nombre de touristes russes au Mexique est passé de 1400 à 30 000 par an.

Nous vous proposons un résumé de l’interview donnée ce mois-ci par l’ambassadeur du Mexique en Russie, Monsieur Alfredo Perez Bravo, à un journal digital spécialisé dans le tourisme aux Caraïbes et en Amérique.

A travers son analyse, Alfredo Perez Bravo met l’accent sur la forte et très rapide augmentation de touristes russes qui visitent le Mexique.

Augmentation spectaculaire des touristes russes au Mexique

Bien sûr, la simplification des procédures d’obtention de visas pour les touristes Russes et les campagnes de promotion menées en Russie y sont pour beaucoup. L’augmentation est si spectaculaire que le Mexique s’attend à ce qu’elle se poursuive, pour atteindre 50 000 visiteurs russes en 2011. Car, l’augmentation des visiteurs russes au Mexique se fait grâce au voyageurs russes ayant déjà visité le Mexique eux-mêmes : ce sont eux qui sont à l’origine des meilleures campagnes de promotion du pays !

Les tours operateurs présents sur le marché du tourisme russe au Mexique appelés à augmenter

L’augmentation rapide du nombre de touristes russes au Mexique rend l’augmentation des vols de plus en plus indispensables. Il serait bien que d’autres compagnies aériennes, à l’image d’Aeroflot, ouvrent des lignes vers le Mexique.

Les structures hôtelières de Cancun et de la Riviera Maya ont, quant à elles, depuis longtemps compris que le marché des touristes russes allait connaître une forte croissance.

Actuellement, on estime que le tourisme russe rapporte quelques 200 millions de dollars à la seule ville de Cancun, alors que ce marché n’existait pas il y a encore quelques années !

Aujourd’hui, 60% des touristes russes rejoignent le Mexique par des lignes régulières et non pas des charters. Ces vols les amènent la plupart du temps à Mexico, d’où ils prennent des vols en correspondance pour la côte Caraïbe. De plus en plus, les touristes russes profitent de leur escale à Mexico pour y séjourner 3 ou 4 jours et visiter la ville. Il serait bien que les touristes de ce pays puissent aussi visiter Los Cabos, Puerto Vallarta et d’autres endroits encore.

Un tourisme de niveau culturel élevé

En règle générale, les touristes russes forment un groupe au niveau culturel et intellectuel élevé. Doté d’un bon niveau d’études, ils ne se contentent pas de bains de mer et de soleil sur les magnifiques plages mexicaines. Ils s’intéressent aussi aux sites historiques et souhaitent en apprendre plus sur la culture mexicaine. Et les sites historiques mexicains ne manquent pas !
Agés de plus de 40 ans, pour la plupart d’entre eux, les touristes russes ont une bonne connaissance de la culture mexicaine et s’intéressent de près à l’histoire des civilisations précolombiennes comme les Mayas, les Aztèques…

Russie et Mexique : la rencontre de deux grandes cultures

Cette grande ouverture et curiosité d’esprit que les visiteurs russes ont pour la culture mexicaine s’explique aussi par la sympathie mutuelle que les deux peuples se vouent. Car, rappelons-le, le Mexique et la Russie entretiennent des relations diplomatiques depuis 125 ans !

Ce grand intérêt et cette forte sympathie que les deux peuples se vouent l’un à l’autre sont aussi, finalement, assez naturelles. Car la rencontre de la Russie et du Mexique, c’est la rencontre de deux géants mondiaux en termes de culture.

Nicolas Grouzinoff.

Lors de la 36ème édition du Tianguis*, évènement essentiel du tourisme professionnel au Mexique qui se tient du 25 au 28 mars à Acapulco, la France, par la voix du directeur général d’Air France au Mexique, a été invitée à intervenir en premier  lors de la conférence de presse.

Ce geste de la part de la ministre du Tourisme mexicaine, Gloria Guevara Manzo, a été interprété comme l’amorce d’une réconciliation entre les deux pays après l’annulation de l’Année du Mexique en France.

L’intervention du directeur de la compagnie d’aviation française consistait à annoncer l’ouverture de 3 vols hebdomadaire Paris-Cancun d’ici cet hiver, ce qui montre l’attractivité du pays pour les touristes français. Le directeur général adjoint du Centre de Promotion du Tourisme du Mexique, Rodolfo Lopez Negrete, a d’ailleurs affirmé à la délégation française présente que le chiffre de 170 000 entrées de touristes français au Mexique en 2010 allait doubler.

Face à la volonté de Felipe Calderón Hinojosa, président du Mexique, de faire du tourisme une priorité économique lors de son mandat, l’annonce de la société française constitue bien sûr une bonne nouvelle. En effet, Felipe Calderón  a affirmé que le Mexique devait passer de la 8ème destination touristique mondiale (22,4 millions de visiteurs internationaux en 2010) à la 5ème place d’ici la fin de son mandat en 2012.

Par Nicolas Grouzinoff

*Tianguis est un mot qui vient du Nahuatl, la langue de l’empire Aztèque. Il désigne la plupart du temps un marché à ciel ouvert, un bazar où sont vendus des objets artisanaux, des produits agricoles et de plus en plus des produits industriels. Ces Tianguis ont lieu partout au Mexique, aussi bien dans les grandes villes comme Mexico que dans les zones rurales comme dans l’Etat de Puebla ou les habitants pratiquent encore la langue Nahuatl. Il existe enfin des Tianguis spécialisés, comme le Tianguis touristique d’Acapulco, qui permettent la rencontre d’acheteurs et de vendeurs professionnels.

Peut-être vous êtes vous rendu compte depuis quelques mois que lorsque la presse internationale parle du Mexique elle nous dépeind un portrait peu élogieux et soi-disant “très réaliste” du climat tendu qui règnerait dans l’ensemble du pays et affecterait “toute” la population.

On le sait tous, la presse aime les sensations fortes mais ne la blâmons pas car dans le fond elle ne fait que son travail et c’est en fait nous qui aimons les sensations fortes, nous aimons les infos sensationnelles et sommes à l’affût de nouvelles désastreuses qui nous font nous sentir mieux chez nous, qui nous réconfortent et nous font penser qu’on n’est pas si mal et qu’il y a pire ailleurs.

Alors, pour en revenir à ce qu’on a tendance à écouter et voir au sujet du Mexique et bien disons que le tableau est dans l’ensemble pessimiste: catastrophes naturelles, réglements de comptes, guerre des cartels, drogues et kidnapping et quand la presse se lasse de ces sujets elle nous parle du taux de pollution qui affecte la ville de Mexico , des problèmes d’obésité de ses habitants ou sort un reportage sur les “horribles sacrifices humains” des Aztèques et Mayas.

En bref, ceux qui ne connaissent pas le Mexique et qui lisent toutes ces nouvelles sont sûrement assez réticent à l’idée d’y passer les vacances, voire, n’ont absolument pas envie d’y aller!

Alors, certains d’entre vous penseront qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Personnellement, je ne veux pas entrer dans ces détails socio-politico-médiatiques, non, je veux juste rassurer ceux qui hésitent encore et surtout les femmes qui voyagent seules ou entre copines et vous dire que le Mexique c’est beaucoup plus que cela.

Vivant depuis huit ans au Mexique, mon travail m’a donné l’opportunité de visiter une bonne partie du pays et surtout de séjourner, parfois plusieurs mois, dans les villes de Veracruz, Oaxaca, Huatulco, Puerto Escondido, Guadalajara, Puerto Vallarta, Los Cabos, Ixtapa-Zihuatanejo, Monterrey, Toluca, Valle de Bravo, San Cristóbal de Las Casas, Tuxtla Gutiérrez, Cancún, Playa del Carmen, Guanajuato, San Miguel de Allende, León, San Luis Potosí et Zacatecas.

Impressions Positives du Mexique

Mes impressions du pays sont très positives, bien sûr je ne vis pas dans un “quartier chaud” et fréquente encore moins les endroits louches, propres aux grandes agglomérations du monde entier. Mais j’ai sillonné à pied et, presque toutes de fond en comble, les villes mentionnées ci-dessus et ma grande conclusion, celle qui saute aux yeux et au coeur:

Les mexicains sont, en grande majorité,  chaleureux, accueillants, généreux et serviables, ils aident et renseignent avec plaisir les touristes.

La famille et la foi catholique occupent une place très importante dans leurs vies, il est d’ailleurs fréquent de les observer faisant le signe de croix lorsqu’ils passent devant un église (que ce soit à pied, en bus, en voiture ou à cheval!!) ; et les familles sont en général très unies, tellement qu’il est commun de voir les enfants, parents et grands parents sous le même toit.

“Mi Casa es Tu Casa” – Ma Maison est ta maison

Le Mexique, c’est une terre qui “mueve el tapete” comme ils disent, c’est-à-dire qu’elle à quelque chose qui nous remue au plus profond de notre être. Tout est tellement différent de l’Europe. Les relations humaines sont plus directes, les gens ouvrent facilement la porte de leur maison et celle de leur coeur, riches ou pauvres, vous serez bienvenus chez eux.

“Mi casa es tu casa” ou “Mi casa es su casa” (ma maison est ta maison ou ma maison est votre maison) est une expression que vous écouterez fréquemment, ils l’utilisent très souvent dans des phrases du genre: “hier, dimanche, toute ma famille était réunie dans ” mi casa, tu casa”, pour fêter l’anniversaire de mon fils”.

Cette expression à tendance à surprendre les étrangers, qui pensent que c’est juste une phrase de politesse et sont loin d’imaginer qu’elle fait réellement partie de la culture des mexicains.

Pour en revenir aux craintes concernant un voyage au Mexique, j’ajouterai que pour passer un bon séjour, que ce soit ici, en Inde ou aux States, il faut juste faire preuve de bon sens et ne pas chercher “les embrouilles”, ne pas avoir de fréquentations douteuses du genre dealers; en boîte, ne pas accepter des boissons “venues de nulle part” ; ne pas se balader à 3h du matin dans les quartiers chauds des grandes villes avec une rolex, la caméra au cou et en mini jupe, par exemple !

Dans les petites villes mexicaines il est fréquent de voir les voitures stationnées avec les vitres baissées, parfois leurs propriétaires ne les ferment même pas.

Hôtels au Mexique

Au Mexique on trouve des hébergements pour tous les budgets. A Puerto Escondido par exemple, vous trouverez une petite cabane sur la plage pour $50 pesos la nuit (€3), dans l’ensemble du territoire vous trouverez les hôtels City Express, Holiday Inn, ($690 pesos p’tit déj inclus pour le premier et environ $1600 pesos sans le p’tit déj, soit €100, pour le second) et depuis peu, des Hôtels Ibis à Mexico, Monterrey et Guadalajara et qui, prochainement, vont ouvrir à Cancun, San Luis Potosí et Tlanepantla.

Les hôtels 3 étoiles sont souvent de petits bijoux, à San Cristóbal de las Casas par exemple, il existe plusieurs hôtels de cette catégorie, construits à l’intérieur de vieilles bâtisses restaurées et équippées tout confort. Leurs prix sont excellents du genre une chambre double avec ou sans cheminée vous coûtera entre $280 pesos et $600 pesos la nuit,  soit €17 et €37!!

Pharmacies au Mexique:

Côté soin et  hygiène, il y a des pharmacies partout, il n’est donc pas nécessaires d’encombrer votre valise avec de la ouate, cotons tiges, crèmes solaires, etc. Ces mêmes pharmacies vendent aussi des “cigarettes”!! des boissons gazeuses et des glaces. Nombreux sont les mexicains qui, lorsqu’ils ont un rhume ou une grippe, portent des masques chirurgicaux.

Durant la fameuse épidémie de grippe H1N1, au Mexique, on trouvait des masques et du gel antibactérien à tous les coins de rues, ils étaient même distribués gratuitement dans les centres commerciaux, les stations de métro, les bureaux, et autres endroits publics.

Lorsqu’on pense au Mexique, les clichés suivants nous viennent à l’esprit:

l’image du mexicain avec son sombrero entrain de faire une sieste au pied d’un cactus, tous les gens sont petits et ont la peau mate, chilis con carne (un plat qui n’existe que dans les Western!!!), pyramides et sacrifices humains Mayas et Aztèques.

En visitant les grandes villes du Mexique vous serez sûrement d’observer l’architecture moderne de leurs infrastructures touristiques, culturelles, civiles et de transports.

Musées, salles de concerts, stades comme le gigantesque Estadio Azteca qui a une capacité d’accueil de 100 000 spectateurs! le Gratte-Ciel Torre Latino, monuments, Planetariums, ou encore places publiques comme le Zócalo de México.

Entre architecture, culture, tradition, gastronomie et festivités, croyez-moi, vous ne saurez pas où donner de la tête!

Transports au Mexique:

Avec une extension de 365,119 kilomètres, le Mexique possède un très bon réseau routier et sa capitale est reliée aux principaux centres urbains du pays.

Après la voiture, le “camión” (autocar) est définitivement le moyen de transport le plus pratique et le plus utilisé aussi bien par les mexicains que par les touristes. Grâce au “camión” vous pourrez parcourrir, de jour comme de nuit, le pays tout entier et ce quelque soit votre budget, (classe économique, 2nde classe, Première Classe ou Classe de Luxe). Vous pourrez vous informer des itinéraires et tarifs et réserver votre billet auprès des agences de voyages, à l’intérieur des gares routières ou encore par téléphone ou via Internet sur le site de Ticketbus qui vient d’amplifier ses services et de changer son nom pour celui de Boletotal .

Les compagnies les plus célèbres sont ETN, ADO, Estrella Roja et Estrella Blanca.

Par Kaïna Moniez.

Cancun, un nom qui fait rêver…

Des plages de sable blanc bordées par les eaux turquoises de la Mer des Caraïbes, une foule d’activités aquatiques, nautiques et écotouristiques, des terrains de golf, des hôtels grand luxe, des restaurants de cuisine internationale et Gourmet, des centres commerciaux super chics,  des centres nocturnes, et tout près, des sites archéologiques de renommée internationale et des parcs d’attractions écotouristiques.

Jettez un coup d’oeil sur cette vidéo de Cancun, je suis certaine que vous ne serez pas déçus et que vous aurez envie d’y aller.

Liens Utiles:

Guide Touristique en Français de la Ville de Cancun

Sites d’Intérêt Touristique à Cancun