Le mot Tamal dérive du vocable Náhuatl “tamalli” qui signifie enveloppé. On pourrait dire que c’est la papillote mexicaine.

Il est en général préparé à base de pâte de maïs mélangé avec de la “manteca” ou Saindoux et cuit à la vapeur, enveloppé dans une feuille de maïs ou de banane (traditionnel dans l’état du Oaxaca).

Les Tamales peuvent être sucrés ou salés, on peut les fourrer avec de la viande de porc ou de poulet recouverte d’une sauce verte ou rouge piquante. Lorsqu’ils sont sucrés il peuvent contenir des raisins secs ou des morceaux d’ananas.

Un plat d’origine Précolombienne:

Des recherches archéologiques ont mis en évidence l’importance du Tamal dans la vie quotidienne de certaines civilisations précolombiennes de Mésoamérique telles que les Olmèques, les Aztèques et les Mayas qui l’utilisaient comme offrande lors de rituels religieux.

L’un des rituels les plus significatifs des Aztèques était la fête de Atamalcualiztli ou “Rénovation du Maïs”. Durant cette célébration qui durait sept jours, les participants réalisaient une sorte de jeûne en n’ingurgitant que des tamales sans garnitures et en ne buvant que de l’eau claire.

Gardé dans:

Catégorie: Gastronomie , , , ,

Partager:

  • RSS
  • Imprimer
  • Copie cette adresse pour la partager sur tchats, mails, reseaux sociaux

Articles Relationnés:

Travel By México, SA CV | Copyrigth ©2001 | Legal | Contactez-nous & Publicité | Gracias → Wordpress.org Top