De son nom scientifique opuntia ficus-indica, le nopal est une plante de la famille des cactacées ; en france, il est connu sous le nom de Figuier de Barbarie et ses fruits comestibles sont comme vous l’aurez deviné, les figues de barbarie.

Plante arborescente qui peut atteindre les 5m de hauteur, elle est composée par des “pencas“, rameaux aplatis simulant des feuilles. Sur ces palettes charnues hérissées d’épines poussent des fleurs aux couleurs variables selon les variétés et selon l’époque de leur formation, elles peuvent être de couleur blanche, jaune, orange, rouge ou pourpre ; et des fruits charnus appelés “tunas” (figues de barbarie).

Son utilisation est variée: jus (jugo de nopal), sucreries, salades,  ragoût, déshydraté, etc.  Produit originaire du Mexique, ses vertus médicinales suscitent depuis quelques années l’intérêt de nombreux pays et principalement du Japon.

Le Nopal est l’un des emblèmes du Mexique, il apparaît d’ailleurs sur au centre de son drapeau.

Selon la mythologie, *Huitzilopochtli ordonna au peuple mexica (aztèque) de quitter la ville d’Aztlán pour partir en quête d’un territoire propice à la fondation de leur royaume. Ce site leur serait indiqué grâce à un signe : “un aigle perché sur un nopal dévorant un serpent.”

 

Après 165 ans d’errance, ils observèrent “ce signe” sur une île de l’Anahuac au milieu du lac Texcoco, et fondèrent la ville de México Tenochtitlan (tetl, piedra et nochtli, tunas – endroit où poussent les figues de barbarie sur la pierre) en 1325.

*Huitzilopochtli était le principal Dieu des mexicas. Son nom provient des mots “uitzilin”, colibri ou oiseau-mouche », et “opochtli”, de gauche, ce qui veut dire métaphoriquement « guerrier ressuscité », car  les Aztèques croyaient que le guerrier se transformait à sa mort en colibri et que la gauche était la direction du sud, séjour des morts.

Propriétés médicinales et nutritives du Nopal

Durant leur longue migration, les aztèques considéraient le nopal comme la “plante de vie” du fait de sa résistance car même lorsqu’il semble complètement sec il peut donner vie à de nouvelles plantes.

Pour traiter les fièvres ils buvaient de son jus, pour soigner les lèvres gercées ils appliquaient son mucus ou bave, ils utilisaient sa pulpe pour soigner la diarrhée, ses épines pour nettoyer les infections, son fruit (la tuna) pour éliminer les excès de bile, ses feuilles en application de cataplasme pour soulager les inflammations et ses racines pour traiter les hernies, les irritations du foie, les ulcères d’estomac et l’érysipèle.

De nos jours, on sait que le nopal est riche en fibres et en vitamines, en particulier vitamine A, C et K, ainsi qu’en riboflavine et vitamine B6 et contient, entre autres, des minéraux tels le calcium, le magnésium, le potassium, le fer et le cuivre.

Il est utilisé dans le cadre de traitement de l’obésité, du diabète et de l’hyperglycémie, du cholestérol, des troubles gastro-intestinaux. Il a des propriétés antibiotiques et récemment l’une de ses substances a été utilisée sur des rats porteurs de tumeurs cancéreuses. Le cancer n’a pas été arrêté mais la période de latence de ces tumeurs a été augmentée.

Achat, production et boire un jus de nopal

Vous trouverez le Nopal dans tous les marchés du Mexique et chez les marchands de fruits et légumes où ils sont présentés “prêts à consommer”, dénués d’épines il vous suffira juste de bien les laver avant de les passer au mixeur.

Avec $10 pesos vous pourrez acheter entre 5 et 8 “pencas” ou feuilles, le prix dépend de leur taille.

Lors de votre séjour au Mexique, je vous conseille vivement de boire chaque matin, si possible à jeun, un “licuado de nopal”, jus de nopal. Au début, vous serez peut-être assez réticent car il est super baveux mais rapidement vous vous rendrez compte qu’il a bel est bien des vertus incroyables. Il existe un autre jus appelé “jugo verde“, composé de nopal, jus d’orange ou de pamplemousse, céleri et ananas, c’est un vrai délice!

Les principales régions productrices de Nopal sont la Délégation Milpa Alta (sud de la ville de Mexico dans l’État du D.F, Distrito Federal) où a lieu chaque année au mois de juin la “Feria  del Nopal” ; et la Municipalité de San Martín de las Pirámides tout près de Teotihuacan et son site archéologique (Estado de Mexico-Etat de Mexico) qui organise au mois de juillet la “Feria de la Tuna”.

Partager:

  • RSS
  • Imprimer
  • Copie cette adresse pour la partager sur tchats, mails, reseaux sociaux

Articles Relationnés:

Travel By México, SA CV | Copyrigth ©2001 | Legal | Contactez-nous & Publicité | Gracias → Wordpress.org Top